Les techniques de chirurgie réfractive

Qu'est ce que la chirurgie réfractive ?

Aujourd’hui, la chirurgie réfractive traite l’ensemble des affections de la vision telles que la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie et la presbytie.

Cette opération des yeux consiste à modifier le trajet des rayons lumineux à travers la cornée et le cristallin afin qu’ils se focalisent sur la rétine et permettent ainsi d’obtenir une image nette.

Toutefois, en fonction de votre âge et de vos défauts visuels, plusieurs techniques de chirurgie réfractive peuvent être utilisées.

La majorité des interventions de chirurgie réfractive est pratiquée avec le laser Femtoseconde. Néanmoins, certains patients présentant des amétropies trop fortes ou trop complexes, une cornée trop fine ou des anomalies de la topographie cornéenne se verront proposer d’autres techniques.

Le Lasik

Le LASIK est la technique de base de la chirurgie réfractive. Ce procédé, très courant, se pratique en 2 temps. Dans un premier temps, le chirurgien découpe le capot cornéen en dessous de la surface de la cornée au niveau du stroma à l’aide d’un microkératome mécanique. Cette fine lamelle de cornée de 90 à 160 microns reste cependant attachée par une petite charnière. Puis, le capot est soulevé et l’ophtalmologiste procède à la correction du défaut visuel en sculptant les couches profondes de la cornée à l’aide du laser Excimer.

Pour l’opération de la myopie, cette sculpture se fait au centre afin d’aplatir la cornée. Pour l’opération de l’hypermétropie, cette sculpture se fait en périphérie afin de rendre la cornée plus bombée.Le volet cornéen est ensuite remis en place et adhère en quelques minutes.

Les avantages du LASIK:

  • Précision dans la découpe de la cornée
  • Rapidité de l’opération des yeux
  • Meilleurs résultats en termes de qualité visuelle
  • Douleurs post-opératoires faibles
  • Possibilité d’opérer les 2 yeux le même jour

Le Lasik 100% avec le Laser Femtoseconde

Le LASIK 100%  est une évolution de la technique précédente et une véritable avancée dans la chirurgie réfractive. Avec cette technique, le chirurgien utilise le laser Femtoseconde pour découper le capot cornéen. Ainsi, ce procédé chirurgical offre une plus grande précision et une épargne tissulaire bien plus importante que le Lasik standard. De ce fait, le Lasik 100% permet de traiter des amétropies beaucoup plus fortes. La stabilité du résultat est également améliorée.

Les avantages du laser Excimer de surface :

  • Rapidité de l’intervention
  • Réalisable même si la cornée est fine
  • Pas de découpe manuelle de la cornée nécessaire
  • Excellents résultats en dessous de 3 dioptries

Autres techniques de chirurgie avec Laser Femtoseconde

Le laser Femtoseconde permet de traiter des myopies faibles par la technique de SMILE sans soulever le plan de clivage du capot.

Le laser Excimer de surface (PKR)

Cette technique chirurgicale est la plus ancienne et consiste à appliquer le laser Excimer sur la cornée sans découpe préalable du capot cornéen. La mince couche de tissu qui recouvre la cornée (l’épithélium cornéen) est retirée de la cornée par une simple abrasion superficielle ou à l’aide d’une solution alcoolique sous anesthésie locale. Ensuite le chirurgien procède au traitement par le laser qui remodèle le stroma cornéen (la couche sous-épithéliale) jusqu’à obtenir la courbure voulue. Le PKR est la seule intervention possible lorsque la cornée est trop fine pour le Lasik 100% laser mais uniquement pour les myopies faibles (moins de 3-4 dioptries). Elle est déconseillée pour les hypermétropes, astigmates et presbytes. La cicatrisation est plus longue et plus douloureuse que celle dans le cas de Lasik et nécessite parfois des traitements prolongés. Le résultat réfractif peut parfois varier dans le temps. L’exposition au soleil est déconseillée dans le mois qui suit le traitement.

Les implants réfractifs

Les implants réfractifs ne sont utilisés que pour corriger les défauts visuels les plus forts. Par exemple, pour corriger une myopie au-delà de 15 dioptries ou une hypermétropie au-delà de 8-9 dioptries. Il s’agit d’une lentille additionnelle que l’on place à l’intérieur de l’œil de façon à compenser la correction des lunettes ou lentilles de contact. Toutefois, cette intervention intra-oculaire se déroule dans le vrai bloc opératoire.

L’extraction du cristallin clair

Chez des patients de plus de 60 ans presbytes ou hypermétropes et presbytes, il est possible de procéder à l’extraction du cristallin par la même technique que l’intervention de la cataracte. Lors de cette intervention, le cristallin est remplacé par un implant multifocal qui permet une bonne vision de loin et de près. Le résultat est définitif et n’évolue plus dans le temps. De même, toute intervention de la cataracte permet de corriger la vision de loin et de près grâce à la mise en place des implants multifocaux.